filago.ch

Groupe d'étude floristique du Jura et du Jura bernois

        Le magazine

  Brève : Virgile et la fixation de l'azote

Virgile Dans ces vers des Géorgiques, peu avant notre ère, Virgile fait la synthèse entre l'élégance poétique, l'expérience paysanne et, bien avant la chimie, une connaissance empirique de la fixation de l'azote par les fabacées. Comme on le sait aujourd'hui, presque toutes les plantes de cette famille présentent sur leurs racines des nodules dus à l'attaque de microorganismes qui fixent l'azote et enrichissent ainsi le sol :

Un an sur deux tu laisseras aussi les champs après la moisson se reposer et la plaine active se revigorer dans l'abandon;
ou bien tu sèmeras, au changement de saison, l'épeautre blond, là où tu auras précédemment récolté des légumes à la cosse tremblante, les grains menus de la vesce ou les tiges frêles de l'amer lupin, touffe bruissante.

Cité par Jean-Marc Drouoin, L'Herbier des philosophes, édition du Seuil.

© Groupe d'étude floristique du Jura et du Jura bernois 2010
Dernière mise à jour: 23 mars 2011
Auteurs du site: Philippe Juillerat et Marc Jeannerat